Journée mondiale de la vie sauvage


Les océans et l'exceptionnelle biodiversité qu'ils abritent fournissent chaque jour des services essentiels à tous les membres de notre société, allant de la sécurité alimentaire aux ressources génétiques, en passant par la régulation du climat mondial et la fourniture de l'oxygène que nous respirons

Saviez-vous que nous devons 50% de l’oxygène que nous respirons au plancton microscopique présent dans les océans ? À ce jour, les scientifiques ont répertorié plus de 240 000 espèces marines dans les océans et nous continuons à découvrir quelque 2 000 nouvelles espèces chaque année, allant des poissons aux cétacés en passant par les mollusques. Un seul litre d’eau de mer peut contenir jusqu'à 38 000 types de microbes différents. Les océans et l'exceptionnelle biodiversité qu'ils abritent fournissent chaque jour des services essentiels à tous les membres de notre société, allant de la sécurité alimentaire aux ressources génétiques, en passant par la régulation du climat et la fourniture de l'oxygène que nous respirons. Pourtant, malgré notre dépendance, la faune et la flore marines font face à de multiples menaces, notamment la « triple menace » de l’acidification, du réchauffement et de la désoxygénation des océans dues au changement climatique. Chaque année, 5 à 12 millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les océans, menaçant ainsi la santé d'innombrables espèces, du plus petit zooplancton aux plus grandes baleines.  90% des grands poissons prédateurs ont déjà été éliminés des océans par la surpêche, environ 30% des stocks de poissons sont surexploités et plus de 500 zones hypoxiques sont devenues des « zones mortes » inhabitables pour la plupart des espèces.  Pour inverser cette tendance, un « changement radical » s'impose dans la gestion des activités aussi bien marines que terrestres, dans des secteurs allant de la pêche à l'agriculture en passant par la gestion des déchets. Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), en collaboration avec les autres membres de la famille des Nations Unies et de nombreux partenaires, apporte sa contribution à travers  l'innovation, le pilotage et la transposition à grande échelle de  solutions basées sur la nature et sur les technologies qui préservent nos océans, mais aussi l’exploitation de nouvelles opportunités visant à renforcer les moyens de subsistance et la durabilité des activités économiques des communautés. Alors que nous célébrons l’édition 2019 de la Journée mondiale de la vie sauvage autour du thème « La vie aquatique : pour les hommes et la planète », il nous faut reconnaître l’importance primordiale d’un milieu marin sain pour le bien-être et la prospérité humains, et nous engager à opérer les changements fondamentaux qui s'imposent dans nos modes de gestion responsable des précieuses et inestimables ressources qu’il renferme.


Dicours de Achim Steiner, Administrateur du PNUD

Source : https://www.undp.org/content/undp/fr/home/news-centre/speeches/2019/world-wildlife-day-.html

CBSP – Partenariat pour la Conservation de la Biodiversité : Financement durable des Systèmes d’Aires protégées du Bassin du Bassin du Congo - PIMS 3447

CONTACT :

Projet Régional de Financement durable des Aires Protégées du Bassin du Congo: Tél. : (+237) 222 20 08 00 
financeapbassincongo@undp.org

©2018 UNDP Projet Régional de Financement durable des Aires Protégées du Bassin du Congo

(photo principale ©Thomas Breuer) 

PROJET :

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône sociale YouTube

RÉSEAUX SOCIAUX :